Pourquoi éliminer le gluten et le blé de son alimentation?

Vous ne jurez que par votre bol de céréales au petit déjeuner?

Le livre du neurologue David Perlmutter, Grain Brain: The Surprising Truth About Wheat, Carbs, and Sugar - Your Brain's Silent Killers, pourrait bien vous inciter à changer vos habitudes. 

Selon lui, les céréales seraient de potentielles causes de démence, maux de tête chroniques, et autres problèmes de santé. 
Une étude à prendre néanmoins avec des pincettes.
"Même les céréales saines, comme celles qui sont entières, peuvent entraîner une démence, des troubles du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité, de l'anxiété, des maux de tête chroniques, et bien plus encore"( Le Figaro).

Pourquoi éliminer le gluten et le blé de son alimentation ?

« Il ne s’agit pas d’un précepte diététique du genre « consommez plus de fibre »mais d’une révélation sur les changements génétiques et biochimiques qu’on a fait subir  à cet aliment dans le but d’en accroître le rendement à l’hectare, sans se demander s’il était propre à la consommation humaine. En fait nous subissons les conséquences d’une vaste expérience agricole qui a mal tourné » Dr William Davis

Ce qui a changé dans le blé et qui le rend indigeste ?

D’abord la plante est plus courte, l’épi est plus gros, 
la gliadine, protéine du gluten, absente de la plupart des variétés de blés consommés au 19 ème siècle.

Il a été démontré que les nouvelles formes de gliadine du blé exerçaient des effets sur le cerveau humain par l’augmentation de l’appétit...

La maladie cœliaque, conséquence d’une mauvais digestion du gluten qui se transforme en gliadine dans le tube digestif et pénètre la paroi intestinale en créant une inflammation et malabsorption des aliments.

Symptômes et signes d’intolérance au gluten :

- Anémies (le niveau de fer redevient très vite normal lors de la suppression du gluten)
- Effets sur la mémoire
- Dyslexie
- Troubles du sommeil
- Constipation
- Diarrhée
- Gaz intestinaux
- Maladie de Crohn
- Régulations de la température corporelle

Intolérance Au blé :

- Déficit d’enzymes qui permettent de digérer le blé.
- Allergies : Manifestations : dermite atopique (eczéma), anaphylaxie (nous n'en parlerons pas dans ce blog car les allergies sont prises en charge médicalement).

Maladie cœliaque et sensibilité au gluten, quelle différence ?

La sensibilité au gluten est différente à la maladie cœliaque.

La maladie cœliaque, qu’est-ce-que c’est ?

La maladie cœliaque est une maladie auto-immune qui provoque une réaction inflammatoire au niveau intestinal lorsque l’on mange du gluten. Cette réaction inflammatoire empêche une bonne absorption des vitamines et des nutriments, ce qui engendre des carences parfois graves pour la santé.
Quelle différence avec la sensibilité au gluten ?
La maladie cœliaque peut être diagnostiquée grâce à des marqueurs sanguins ou encore avec une biopsie intestinale.
Lors d’une "sensibilité au gluten" il n’existe pas de marqueurs spécifiques au niveau sanguin, ni d’altération de la membrane intestinale: les personnes qui sont touchées par ce problème peuvent juste dire qu’elles souffrent de problèmes digestifs lesquelles mangent des aliments contenant du gluten et que ces symptômes s’améliorent lors de l’arrêt de la consommation de gluten.
Où trouve-t-on du gluten ?
Dans les céréales :
  • blé,
  • avoine,
  • seigle,
  • orge,
  • kamut,
  • épeautre, petit épeautre.
mais aussi : 
  • Charcuteries
  • Chocolats
  • Pâtes à tartiner
  • Sauces de plats préparés
  • Chips diverses
  • ...



Le gluten est la substance qui lie la pâte, la rend élastique (collante, gluante...)

Commentaires